À propos

Au début des années 2000 le gouvernement du Québec lançait le programme « Villages branchés du Québec », lequel visait à soutenir la mise en place de réseaux de télécommunication à la fine pointe de la technologie sur l’ensemble du Québec. Par cette initiative les Centres de services scolaires du Chemin-du-Roy et de l’Énergie ont construit en partenariat avec les villes et MRC du territoire de la Mauricie, un important réseau de télécommunication par fibres optiques permettant de relier l’ensemble des écoles et centres de formation, ainsi que l’ensemble des bâtiments municipaux.

Issu de l’initiative et de la volonté de ces partenaires, de gens d’affaires du milieu et des intervenants économiques de la région, l’organisme régional Corporation TGV Net Mauricie voyait le jour en septembre 2003. Sa mission : mettre à profit cette nouvelle infrastructure publique de fibres optiques en favorisant l’accès à des services de télécommunication à large bande pour les communautés moins bien desservies sur le territoire de la Mauricie.

En collaboration avec ses fournisseurs de services accrédités, TGV Net a ainsi permis à des centaines de résidences et entreprises partout sur le territoire, de se brancher à des services de télécommunication à large bande, autrement inaccessibles ou inexistants.

La Corporation, bien implantée dans son milieu, ainsi que ses partenaires sont sensibles encore aujourd’hui aux besoins de leur communauté et ils s’efforcent de mettre en place de nouveaux projets afin d’offrir une connectivité de qualité aux citoyens et entreprises de la Mauricie.

Christian Lafrance
Directeur général

 

Christian Lafrance

Image de christian de la page à propos

À PROPOS DE NOUS

Au début des années 2000 le gouvernement du Québec lançait le programme « Village branchés du Québec », lequel visait à soutenir la mise en place de réseaux de télécommunication à la fine pointe de la technologie sur l’ensemble du Québec. Par cette initiative les Centre de services scolaires du Chemin-du-Roy et de l’Énergie ont construit en partenariat avec les villes et MRC du territoire de la Mauricie, un important réseau de télécommunication par fibres optiques permettant de relier l’ensemble des écoles et centres de formation, ainsi que l’ensemble des bâtiments municipaux.

Issue de l’initiative et de la volonté de ces partenaires, de gens d’affaires du milieu et des intervenants économiques de la région, l’organisme régional Corporation TGV Net Mauricie voyait le jour en septembre 2003. Sa mission : mettre à profit cette nouvelle infrastructure publique de fibres optiques en favorisant l’accès à des services de télécommunication à large bande pour les communautés moins bien desservies sur le territoire de la Mauricie.

En collaboration avec ses fournisseurs de services accrédités, TGV Net a ainsi permis à des centaines de résidences et entreprises partout sur le territoire, de se brancher à des services de télécommunication à large bande, autrement inaccessibles ou inexistants.

La Corporation, bien implantée dans son milieu, ainsi que ses partenaires sont sensibles encore aujourd’hui aux besoins de leur communauté et ils s’efforcent de mettre en place de nouveaux projets afin d’offrir une connectivité de qualité aux citoyens et entreprises de la Mauricie.

Christian Lafrance
Directeur général

 

Christian Lafrance

HISTOIRE DE TGV NET MAURICIE!

L’évolution des technologies et l’inaccessibilité pour plusieurs secteurs de la Mauricie à un réseau Internet à haute vitesse ont amené certains acteurs économiques, dont la Technopole de la Vallée du Saint-Maurice et le Groupe de promotion des technologies de l’information (GPTI) à combiner leurs énergies pour élaborer le projet de TGV Net Mauricie.

L’opportunité est apparue lorsque les Commissions scolaires du Chemin-du-Roy et de l’Énergie travaillaient à un projet de mise en place d’un réseau de fibres optiques reliant les écoles de leur territoire. Étant donné l’investissement majeur requis pour l’implantation d’un tel réseau, des fibres excédentaires pouvaient être ajoutées dans la gaine lors de la construction à un coût additionnel relativement négligeable.

C’est dans ce contexte que TGV Net Mauricie a vu le jour avec la mission de mettre en valeur les fibres excédentaires de ce réseau collectif. Par la suite les villes de Trois-Rivières, de Shawinigan et de La Tuque ainsi que les MRC de Maskinongé, Mékinac et des Cheneaux se sont ajoutées aux partenaires scolaires en confiant, elles aussi, la mise en valeur de leurs réseaux respectifs à TGV Net.

Aujourd’hui, le réseau de TGV Net Mauricie couvre presque tout le territoire de la Mauricie permettant ainsi d’offrir des services à large bande aux entreprises et aux résidences qui n’avaient, jusqu’à présent, pas accès à ce type de services de qualité.

Étant donné le rôle de développement économique que joue TGV Net Mauricie, des conditions avantageuses ont pu être obtenues pour les fibres excédentaires, permettant ainsi d’offrir des services à des prix semblables ou meilleurs que ceux que l’on retrouve dans les grands centres, même si ceux-ci sont fournis dans des endroits éloignés.

HISTOIRE DE TGV NET MAURICIE!

L’évolution des technologies et l’inaccessibilité pour plusieurs secteurs de la Mauricie à un réseau Internet à haute vitesse ont amené certains acteurs économiques, dont la Technopole de la Vallée du Saint-Maurice et le Groupe de promotion des technologies de l’information (GPTI) à combiner leurs énergies pour élaborer le projet de TGV Net Mauricie.

L’opportunité est apparue lorsque les Commissions scolaires du Chemin-du-Roy et de l’Énergie travaillaient à un projet de mise en place d’un réseau de fibres optiques reliant les écoles de leur territoire. Étant donné l’investissement majeur requis pour l’implantation d’un tel réseau, des fibres excédentaires pouvaient être ajoutées dans la gaine lors de la construction à un coût additionnel relativement négligeable.

C’est dans ce contexte que TGV Net Mauricie a vu le jour avec la mission de mettre en valeur les fibres excédentaires de ce réseau collectif. Par la suite les villes de Trois-Rivières, de Shawinigan et de La Tuque ainsi que les MRC de Maskinongé, Mékinac et des Cheneaux se sont ajoutées aux partenaires scolaires en confiant, elles aussi, la mise en valeur de leurs réseaux respectifs à TGV Net.

Aujourd’hui, le réseau de TGV Net Mauricie couvre presque tout le territoire de la Mauricie permettant ainsi d’offrir des services à large bande aux entreprises et aux résidences qui n’avaient, jusqu’à présent, pas accès à ce type de services de qualité.

Étant donné le rôle de développement économique que joue TGV Net Mauricie, des conditions avantageuses ont pu être obtenues pour les fibres excédentaires, permettant ainsi d’offrir des services à des prix semblables ou meilleurs que ceux que l’on retrouve dans les grands centres, même si ceux-ci sont fournis dans des endroits éloignés.